Back to the menu
1868-10-20
Language: French (France)
Location: Abbey Brewery
Date: 1868-10-20
Author: Jacobsen, Carl
Recipient: Jacobsen, Jacob Christian
Keywords: Travel letter; travel letters; industrial archaeology; brewery technology; brewery design;
Comments: 4 pages in French on brewing technology. Carl compares English and German beer and prefers the German!
Transcription:
Emneord: Rejsebrev; rejsebreve; industriel arkæologi; bryggeriteknologi; bryggeriindretning;
Attachments: 1868-10-20 brev til J. C. Jacobsen fra Abbey Brewery, Edinburg, uden eget FA-nr., kasse F 3,2.pdf
Kommentarer: 4 sider på fransk om bryggeriteknologi. Carl sammenligner engelsk og tysk øl og foretrækker det tyske!
Transskribering:
Abbey brewery
le 20 8bre 1868
Je ne concois pas comment vous puissiez prétendre que les bières, que je vous ai envoyeés son un peu aciduleés. Quant à la sweet-ale je ne peux pas m'empêcher de croire que vous vous trompez. Une bière qui est d'un brillant sans pareil, qui est tellement forte et qui accuse encore plus de 4½% Balling - comment est-ce possible qu'elle soit acidulée? Je suis curieux de savoir si vous pouvez constater l'existence de cette acide et surtout si vous pouviez la démontrer comme acide lactique ou acide acelique.
____________
 
La bière pâle (India) n'indique qu' à peine 2 % B. Là une acidité est plutôt raisonaible mais j'avoue que je ne l'ai pas remarqueé.
_______________
 
Je me demande souvent quelles sont les chances que nous avons pour établir une
på hovedet står: j'espère que maman a recu le drap de la ro- be que je lui ai expedié par Suomdowa (??) la semaine passé et qu'il lui plaît
s. 2
nouvelles fabrication d'après les principes anglais. En premières ligne il faut espérer que nos bières d'exportation (India-pale-ale) auront un écoulement (=afsætning) facile dans les Indes; mais il ne faut pas oublier que toute la fabrication de bières indiennes de M. Y. ne s'elève pas à 5000 barrels. Ceci est un contigent très minime pour faire marcher une fabrication.
_______
 
Viennent ensuite les bières de luxe par example la sweet-ale d'exportation que tu conais. De celle-là M. Younger ne fait que deux bassins; soit, à peine 200 barrels. Sur cette bière on doit gagner beaucoup d'argent, mais ce n'est pas encore celà qui fait marcher l'établissement.
______________
 
Les bières pour les navires joueront probablement un plus grande rôle - ce serait le porter et la pâle ale ordinaire - mais je n'ai aucune idée au quel chiffre on pourrait èvaluer la vente éventuelle de ces bières là
______
 
Maintenant vient la question essentielle:
Serait-ce possible ou avantageaux de remplacer
s. 3
les bières allemandes par des bières anglaises, le public voudrait-il changer son gout et son habitude en faveur de la bière anglaise. Non- jamais! Ce mon opinion que la bière allemand telle qu'elles est fabriqué chez toi restera comme la boisson principale et qu'il n'y a aucune raison de la souhaiter remplacer par une autre dans notre pays. Ce n'est pas à la bière allemande que l'ale et le porter doit faire concurrence.
Je suppose que ceci est aussi ton oppinion. Mais d'apres ce que j'ai dit tout à l'heure on ne pourrait pas fonder une brasserie sur l'exportation seule, il vous faudrait aussi une consommation dans le pays même (home-consumption
__________
J'ignore complètement quelle est la qualité ou la perfection des bières blanches (comme on les appelle) en Danemark. J'ignore aussi la manière de fabrication. Ici l'on fabrique plusieures espèces de bières douces qui me rapellent un peu le goût de vos bières danoises; géneralement elles ne sont bues que par les basses classes.
s. 4
Maintenant je te demande si tu es de mon avis que exportation ne sera pas pour de longues années assez suffisante pour donner le travail necessaire à une nouvelle brasserie, et si c'est aussi ton opinion que le bières anglais le porter et l'ale ... ne jouerons que un rôle secondaire dans la consumation de notre pays, et si tu crois enfin qu'une ale douce fabrique de la manière anglaise puisse faire la concurrence avec les soi-disant bières blanches auxquelles le public danois s'est habitueé?
Donc est-ce que tu me conseilles de porter une attention spéciale aux ales douces que l'on fabriqueé ici ??
Il faut ajouter encore que je trouve ces bières douces delicieuses et que c'est la specialité de la fabrication d'Edimbourg. La pale ale ordinaire de M. Younger ne parait au contraire médiocre, je ne peux pas la boire avec plaisir. Je suis en train d'en explorer la raison.
__________
 
Votre très dévoué
Charles
 
Archive Reference: Uden eget FA-nr., kasse F 3